• mercredi 28 juin • 21H30
    CHÂTEAU DU PLESSIS MACÉ
  • jeudi 29 juin • 21H30
    CHÂTEAU DU PLESSIS MACÉ

LES FAUX BRITISH

De Henry Lewis, Henry Shields et Jonathan Sayer
spectacle complet

Adaptation de Gwen Aduh et Miren Pradler

Mise en scène de Gwen Aduh

Avec en alternance Baptiste Blampain, Benjamin Boutboul, Bénédicte Chabot, Laure Chartier, Michel Cremades, Damien de Dobbeleer, Laure Godisiabois, Cachou Kirsch, David Leclercq, Jean-Marie Lecoq, Gaétan Lejeune, Bruno Mullenaerts, Thibaut Neve, Simon Paco et Simon Wauters

Décors par Michel Mugnier

Costumes par Aurélie De Cazanove

Lumières par Claude Couffin

Musique par Gabriel Levasseur

LA PIÈCE

Imaginez sept amateurs de romans noirs anglais qui décident de créer un spectacle alors qu’ils ne sont jamais montés sur scène ! Ils ont choisi une pièce inédite, un véritable chef d’oeuvre écrit par Conan Doyle lui-même (enfin, c’est ce qu’ils prétendent !)… L’action se situe fin XIXème, dans un superbe manoir, lors d’une soirée de fiançailles, en plein coeur de l’Angleterre. Les festivités vont enfin commencer quand un meurtre est commis. Chacun des invités présents dans le château devient alors… un dangereux suspect. Nos valeureux « comédiens d’un soir » vont très vite constater, à leurs dépens, que le théâtre nécessite énormément de rigueur. Malgré toute leur bonne volonté, les catastrophes vont s’enchaîner à un rythme endiablé. Dans ce joyeux désordre, nos Faux British, armés du légendaire flegme britannique, feront tout pour interpréter aussi dignement que possible ce thriller théâtral qui leur tient tant à coeur.
Réussiront-ils à terminer la pièce ? Dans quel état va-t-on les retrouver ? Ce qui est sûr, c’est que le spectateur, lui, n’en finira plus de rire devant une telle succession de gags… So british !

CE QU’EN DIT LA PRESSE

« Une pièce formidable » TF1

« La salle est pliée en deux » Europe 1

« Sherlock chez les Monthy Python » Direct Matin

« La pièce la plus drôle de l’année » Le Parisien

NOTE D’INTENTION DU METTEUR EN SCÈNE

«Les Faux British» est une pièce burlesque ! Une très bonne pièce burlesque où le spectateur en prend plein les yeux ! Mais attention, pas de pompon rouge qui s’agite au bout des seins, ni d’effeuillage langoureux… Ici il faut entendre « burlesque » dans son étymologie italienne «burlesco», qui vient de burla et qui signifie la farce ! « Les Faux British » c’est du burlesque anglais proche de la tradition du théâtre italien. « Les Faux British », comme son nom original «The play that goes wrong» le raconte, est une pièce où tout, absolument tout va aller de travers… Jouée par d’excellents vrais comédiens faussement amateurs, cette farce prend des allures de canular pour les spectateurs les plus crédules ! Depuis que j’écris et mets en scène les spectacles de la Compagnie que j’ai créée il y a 15 ans « Les Femmes à Barbe » j’ai toujours eu la volonté de mêler le Vrai au Faux, de jouer de l’imposture. (« Partons Pour Pluton », »Antiquithon», « La Taverne Münchausen »…) Les coups, les chutes et les accidents s’enchaînent dans un timing qui ne laisse pas le temps au public de réfléchir ;

Un rythme qui déclenche un rire qu’on pourrait qualifier d’animal si on emmenait plus souvent son chien au théâtre. On s’en rendra un peu compte en y emmenant ses enfants, ou des vieux parents… En flirtant à nouveau entre ces deux dimensions, j’ai nourri « Les Faux British » d’un rythme plus cinématographique inspiré des maîtres du cinéma burlesque, du cinéma muet comme Chaplin, Keaton, Laurel et Hardy ou parlant (ou presque) de Jacques Tati, Pierre Etaix, Pierre Richard ou Peter Sellers. Ce burlesque fait rire grâce à un comique de l’absurde et joue avec la logique du spectateur. D’accidents attendus chez des artistes amateurs en réactions improbables, la logique des spectateurs est mise à l’épreuve pendant une heure trente !»
Gwen Aduh