• jeudi 22 juin • 21H30
    CLOÎTRE TOUSSAINT À ANGERS

LA POUPÉE SANGLANTE

D'après l'oeuvre de Gaston Leroux

De Didier Bailly et Éric Chantelauze

Mise en scène par Éric Chantelauze

Avec Charlotte Ruby, Didier Bailly, Alexandre Jérôme et Édouard Thiébaut

Lumières par Laurent Béal

Costumes par Julia Allègre

Décors par Erwan Creff

Chorégraphie par Cécile Bon

Son par Fred Fresson

Régie par Ider Amekhchoun

LA PIÈCE

Paris 1923. Tandis qu’au coeur de l’île Saint-Louis, des femmes disparaissent, le repoussant Bénédict parviendra-t-il à se faire aimer de la belle Christine ? Une comédie musicale pleine de mystère et de fantaisie, pour 3 comédiens, un pianiste et 15 personnages, adaptée de l’oeuvre de Gaston Leroux, le célèbre auteur du Fantôme de l’Opéra et des Aventures de Rouletabille.

 

CE QU’EN DIT LA PRESSE

« Délicieux ! » Télérama

« Une petite pépite ! Ce que font ici Charlotte Ruby, Édouard Thiébaut et Alexandre Jérôme est absolument remarquable ! »Pariscope

« Une impeccable performance ! Un des 10 spectacles de l’été ! » Le Parisien

« Un petit bijou porté par trois comédiens épatants ! » Le Canard enchainé

« C’est poétique, c’est drôle, c’est effrayant, c’est fantastique ! Un conseil : Allez-y !! » France Musique

« Le coup de coeur de Christophe Combarieu :Un petit bijou d’adaptation ! » LCI

« Le plus plaisant et le plus malin spectacle de l’été. » Webthéâtre

NOTE D’INTENTION

« Adapter « La poupée sanglante » de Gaston Leroux en comédie musicale au théâtre de la huchette nous a séduits car c’est une véritable gageure. Ce roman de 1923 regorge de péripéties et d’actions rocambolesques. C’est un joyeux mélange fantastique et d’humour en même temps qu’une vraie histoire d’amour très émouvante. Adaptée à la télévision en 1976 par Marcel Cravenne (avec Yolande Folliot, Jean-Paul Zehnacker, Ludwig Gaum et Edith Scob), il avait fallu 6×52 minutes pour rendre compte du foisonnement de l’oeuvre. Nous, nous proposons en 1h30 de plonger dans l’univers fantaisiste et joyeusement débridé de Gaston Leroux en usant de tous les ingrédients de la comédie musicale. Trois comédiens-chanteurs accompagnés d’un pianiste, incarneront une quinzaine de personnages, dans le décor d’Erwan Creff, des costumes de Julia Allègre, une chorégraphie de Cécile Bon et des lumières de Laurent Béal.
Il y aura des numéros dansés, de l’action, de l’émotion, puisés à l’imaginaire et à la liberté de ton de Gaston Leroux.»
Didier Bailly et Éric Chantelauze